Méthode intuitive

La méthode pédagogique intuitive est exclusivement celle de l’enfance. En l’appliquant nous voulons rendre l’étude vivante, aimable, facile, diverse, riche et mobile. Nos enseignants introduisent les notions de langue française successivement en évitant de systématiser ou de dénaturer, tout en donnant aux enfants une première vue des choses, très sommaire, certes insuffisante mais favorable pour l’enfant qui voit, louche et découvre ce qui est à sa portée. La langue française est utilisée par le biais d’ateliers créatifs, d’histoires, de comptines, de contes de fée, de jeux, de chansons, de poèmes, avec l’usage de méthodes interactives. Les documents audio-visuels sont en même-temps réduits au stricte minimum. Une leçon dure entre 45 et 90 minutes et peut contenir les éléments suivants:

Table ronde de bienvenu

Au début de chaque leçon, les enfants, l’enseignant inclus étant assis en table ronde, mais de préférence à même le sol, chacun obtient la parole à tour de rôle et peut alors raconter comment a été sa journée, sa nuit, son week-end, ce que la personne a fait de spécial et ce qu’elle souhaite voire arriver. C’est le bon moment pour l’exercice oral libre et la solidification des liens de communauté.

Petits exercices physiques

En position debout, tout le groupe fait des étirements physiques tout en énonçant les parties du corps concernées, ou en comptant les pas faits sur place tout en avançant ou en reculant. Cette activité permet l’apprentissage des chiffres, des parties du corps et des verbes d’action. Des mouvements d’eurythmie peuvent être ajoutés à cette activité, ce qui aident les enfants à harmoniser leur corps et leurs forces vitales.

Écriture

Dépendant du niveau linguistique du groupe, cette activité vise à apprendre à bien former les lettres comme s’il s’agissait d’un art. Généralement l’enseignant introduit les lettres, les mots et les phrases que les enfants vont ensuite copier dans des cahiers qu’ils auraient au-paravent confectionnés eux-mêmes. L’écriture des chiffres fait aussi partie de cette activité. Des jeux variés peuvent être utilisés pour motiver les enfants. Par exemple le tirage au sort des mots à copier, le choix des passages ou des mots extraits d’une feuille de journal quotidien ou d’un magazine emmènerait les enfants à s’intéresser de plus en plus à l’écriture du français.

Chanson

L’apprentissage du français à travers la musique est une méthode en même temps ludique et efficace permettant aux enfants de mémoriser agréablement des phrases et expressions avec une bonne prononciation. L’enseignant choisira une chanson française dont le texte est simple et dont le niveau linguistique est proche de celui des enfants. En évitant si possible d’utiliser un appareil électronique, l’enseignant fera répéter les phrases aux enfants, ceci sera repris à chaque séance jusqu’à ce que les enfants apprennent la chanson par cœur. À ce moment là l’enseignant pourra utiliser le texte de la chanson dans l’activité de lecture.

Lecture

Très souvent les enfants bilingues comprennent ce qu’on leur lit en français mais ne savent pas lire eux-mêmes, bien qu’ayant des connaissances plus avancées en lecture de la langue tchèque. Lors de cette activité, l’enseignant choisit des textes correspondant au niveau des enfants, tout en conservant un thème dont l’équivalent existe en tchèque, ce qui facilite la compréhension et permet de se concentrer seulement sur la lecture. En prenant par exemple un conte de fée dont l’équivalent  tchèque est très connu des enfants, l’enseignant parcourt du doigt les syllabes et les mots pendant toute la lecture. Les enfants peuvent aussi répéter les phrases à tour de rôle. Des jeux de recherche d’instances d’un mot donné dans le texte permettent de renforcer la mémoire. L’enseignant pourra faire des jeux de memory permettant aux enfants de trouver un mot correspondant à une image.  L’enseignant découpera des mots ou phrases d’un texte déjà lu et les enfants essayeront de reconstituer l’histoire.

Théâtre

L’expression orale est développée au travers d’histoires à mettre en scène ou à raconter. Lors de cette activité, une petite pièce de théâtre est jouée par deux élèves devant le groupe. Il s’agit d’un scénario crée par l’enseignant, d’une récitation ou d’un poème permettant une mise en scène facile et rapide. Au début, les enfants ne sauront pas tout le contenu par cœur, mais au fur à mesure que la même pièce sera jouée chaque semaine, ils y parviendront. La réalisation par une paire d’enfant permet la participation de tous les enfants à tour de rôle pendant que les autres écoutent bien sagement.

Dessin

Les créations artistiques constituent une transition douce pendant laquelle chaque enfant fait un dessin avec coloriage sur un thème qu’il aura choisi lui-même. C’est le moment où les notions apprises pendant les activités précédentes peuvent refaire surface sous forme d’œuvre d’art. Les dessins sont conservés pour la leçon prochaine. C’est seulement là que l’enfant pourra présenter son dessin et expliquer ce qu’il représente, s’il s’en souvient, ce qui est très souvent le cas.

Table ronde d’au-revoir

À la fin de chaque leçon, la conclusion se fait comme au départ, à travers une table ronde, pendant laquelle chaque enfant obtient la parole et donne ses impressions ainsi que ses souhaits pour la prochaine rencontre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *